Les projets de réorganisations dans les entreprises sont toujours synonymes d’incertitudes sur l’avenir, de déstabilisation de l’organisation et des collectifs de travail, ainsi que d’une montée conséquente de la charge de la travail.

Cette « surcharge de travail » est souvent difficile à appréhender et réguler avant, pendant et après la phase de transition, alors qu’elle recèle des enjeux majeurs, notamment depuis la « jurisprudence Fnac » qui rend obligatoire « la prise en compte de la surcharge de travail induite par des projets de réorganisations ».

La conférence présentée par Madame Maud Agostini Psychologue du travail et des organisations et Monsieur Rachid Bannour, Docteur en psychologie et ergonome, lors du salon des Assises du CHSCT le 8 mars 2017 au stade de France, nous a donné l’opportunité de discuter des points de vigilances à avoir et des bonnes questions à poser, en s’appuyant sur une grille d’analyse simple et opérationnelle de la charge de travail.

IMAGE DU DOCUMENT PRESENTION DE LA CONFERENCE

Laissez un avis

requis