Les déménagements font partie de la vie des entreprises comme étant une décision plus ou moins stratégique mais assurément aux conséquences humaines incertaines. Cette typologie de mobilité collective très souvent subie et consécutive au changement de localisation de l’entreprise, pose la question du rôle de la Direction des Ressources Humaines dans la préparation et l’accompagnement de ce changement pour en limiter les conséquences négatives.

 

D’après l’étude « l’Observatoire du Déménagement » (réalisée sur les données fournies par 45043 fiches), faite par Les Artisans Déménageurs, sur les grandes tendances de déménagements, il ressort au 31 janvier 2015, que « si Paris, Marseille et Lyon restent les villes les plus attractives en terme du nombre d’arrivés, il est observé un phénomène d’exode de la part de ces villes déjà constaté en 2014, ceux qui les quittent sont plus nombreux que ceux qui y arrivent. Malgré un marché du travail plutôt dynamique, les prix de l’immobilier et la recherche d’une meilleure qualité de vie pourraient expliquer cette évolution.

« Près d’un français sur deux fait appel à un déménageur moins d’un mois avant le jour J. » Un changement observé depuis deux ans, par une prise de décision plus tardive, qui s’expliquerait par la simplification des démarches administratives, internet mais plus tristement par la précarité professionnelle.

Selon la 6ème édition du baromètre du déménagement IFOP/Les déménageurs bretons 2016, les raisons pour lesquelles ces foyers ont déménagés en 2015, sont :

  • 17% pour suivre leurs conjoint(e)
  • 12% pour mutation professionnelle
  • 11% pour se rapprocher de leur nouvel emploi

Il est mentionné également que 1 français sur 3 a changé de logement pour des raisons professionnelles :

  • 40% des hommes ayant déménagé l’ont fait pour une raison professionnelle, contre 27% des femmes.
  • 20% des femmes qui ont changé de logement l’ont fait pour suivre leur conjoint(e), contre 11% des hommes.

Combien d’entreprises ont déménagé ou délocalisé ces dernières années ?

Comme chaque année l’INSEE publie les chiffres du nombre d’entreprises créées en France.

« 554 000 entreprises ont été créées en France, soit 6 % de plus qu’en 2015. Les créations d’entreprises individuelles classiques et celles de sociétés augmentent fortement (+ 10 %). En revanche, les immatriculations de micro-entrepreneurs sont en léger recul (– 0,3 %). Avec un accroissement des créations de 56 % en 2016, le secteur « transports et entreposage » contribue pour près de la moitié à la hausse générale. »

Cliquez pour lire la suite de l’article 

 

Laissez un avis

requis